3 solutions pour limiter l’impact de la climatisation sur l’environnement

L’écologie est une problématique qui nous concerne tous !

Ainsi, on exige des constructeurs qu’ils minimisent le plus possible les impacts de leurs productions sur l’environnement. Mais cela n’est pas suffisant.

En effet, les utilisateurs sont également concernés par le problème et peuvent agir de manière à préserver l’environnement.

Voici donc quelques gestes simples pour limiter l’impact de sa clim sur l’environnement.

1/ Réduire la consommation en énergie de sa climatisation

Pour réduire efficacement les impacts de notre climatisation sur l’environnement, le premier geste à accomplir est de choisir la climatisation en fonction de sa consommation.

Un climatiseur avec efficacité énergétique optimisé représente déjà un bon début.

Ainsi, lors de votre achat, penser à privilégier une climatisation à faible consommation énergétique.

Et pour diminuer encore votre consommation, pensez à de petites astuces telles que :

  • Fermer les volets et les fenêtres en journée pour garder la température de votre habitat fraîche. Cela permettra également à votre système de climatisation de ne pas se mettre en surrégime pour pallier la fuite de température.
  • Aérer votre maison lorsque les températures sont plus douces, la nuit et le matin.
  • Si vous souhaitez garder les fenêtres ouvertes, y accrocher un drap humidifié est une bonne alternative pour rafraîchir la pièce.

Vous pouvez ainsi gagner 5 à 7 degrés de moins sans utiliser de votre climatisation. Cette utilisation vous permet également de profiter d’une fraîcheur naturelle.

De plus, vous pouvez profiter d’une économie sur vos factures d’électricité.

2/ Investissez dans une climatisation moderne et écologique

Le secret d’une climatisation respectueuse de l’environnement, c’est aussi ce que nous proposent les constructeurs des systèmes de climatisation modernes.

En effet, les climatiseurs modernes offrent des solutions écologiques telles que de nouveaux gaz réfrigérants permettant de réduire les émissions à effet de serre.

Ceux sont notamment :
• Le fluide frigorigène R 410 A (HFC)
• Les mélanges de fluides frigorigènes :
• Les fluides frigorigènes de type HFO (hydrofluorooléfine)
• Les hydrocarbures
• L’ammoniac (NH-3 ou R-17)
• Le dioxyde de carbone (CO2)

Outre ce changement de gaz frigorifique, une climatisation écologique est également envisageable grâce à la mise en service de nouvelles sources énergétiques renouvelables comme l’énergie solaire.

De telle manière, nous pouvons opter pour :
• Des panneaux solaires classiques (photovoltaïques)
• Un compresseur thermique, ne nécessitant pas d’électricité
• Une climatisation par évaporation qui, au lieu de puiser la fraîcheur qu’elle diffuse dans les gaz réfrigérants, puise son énergie de l’air extérieur. Cet air passe ensuite par différents éléments humidifiés pour abaisser sa température.
• Une climatisation par géothermie qui est une alternative sans aucune consommation électrique, mais capte directement sa fraîcheur dans les éléments naturels à disposition : sol, air extérieur, eau.

3/ Entretenez votre clim

Une fois que vous ayez choisi et installé le bon modèle de climatisation, on vous conseille de vous inscrire à un service d’entretien.

Même si l’entretien peut se faire par soi-même au quotidien, par de petites vérifications de l’installation, il est nécessaire de prévoir une maintenance par un professionnel au moins 2 fois par an.

Un climatiseur bien entretenu n’est pas seulement une garantie de longévité de l’appareil, mais également une assurance santé et écologique pour son utilisateur.

On peut, notamment, éviter :
• Les nuisances sonores
• La gêne olfactive
• Le développement de légionellose
• Le risque allergique
• Le risque écologique

Ainsi, pour votre bien-être et pour la protection de l’environnement, adressez-vous à un professionnel, pour un suivi de l’état de votre climatisation, même si elle ne présente aucun signe de défaillance.

Et si vous en avez le temps et le courage, voici un bon moyen de prévention mais aussi d’entretien :
• La première chose à faire est de déconnecter votre climatiseur électriquement au disjoncteur avant de vous armer de gant pour manipuler le climatiseur.
• Démontez ensuite les filtres à air de votre installation et dépoussiérez à l’aide d’un aspirateur. Attention, n’utilisez aucun produit solvant ! Lavez simplement à l’eau tiède et faites sécher avant de repositionner.
• Dans le cas où les filtres sont déchirés ou en très mauvais état, il faut les remplacer par des nouveaux.
• Effectuez également un nettoyage et un vidage du bac à condensation.

Nous Joindre

Espace Clim & Froid Réunion est une entreprise à taille humaine, disponible et à votre écoute !

0262 28 05 45

81 r des Ecoles, Saint-Gilles les Hauts, 97 435 St Paul

Articles Recommandés :

Les 3 différents types de Climatiseurs

Choisir son système de climatisation n’est pas toujours évident. Il existe, en effet, plusieurs types de climatiseurs parmi lesquels il faut trouver celui qui convient aux besoins, mais également, celui qui convient au budget. Alors, pour vous permettre de faire plus...

4 critères pour bien choisir sa climatisation

L’aide d’un spécialiste est incontournable lors d’une installation de climatisation.  Même dans le choix d’un bon climatiseur, il est toujours mieux de demander l’avis d’un spécialiste qui saura vous conseiller, par rapport à votre budget et à votre consommation....

Comment bénéficier de la prime EDF Agir Plus à la Réunion ?

À la Réunion, la température peut monter très haut en période estivale. C'est pour cela, que beaucoup de personnes ont recours à la climatisation, comme arme ultime contre la chaleur ! Pour limiter les effets de la température, chaque jour, de nombreuses personnes...